La Maison Voyageuse
Accueil

Présentation

Notre démarche
environnementale


Notre démarche qualité

Ils parlent de nous...

Habiter une yourte

Yourtes et RT2012

Votre yourte

Modèles et tarifs

Réalisations

Vente de toile

Assistance
aux
auto-constructeurs
Définir votre modèle de yourte
Utilisation
Taille
Toile
Isolation
Cadres
Bioclimatisme
Dôme
Plancher
Mezzanine

Les différents éléments qu'il vous faut déterminer sont les suivants :Yourte et scuplture
  • Le type d'utilisation de la yourte : habitation permanente, utilisation estivale ou toute autre utilisation. De ce choix dépendent la conception de la yourte et sa facilité de transport/montage/démontage. Une yourte d'habitation aura par exemple des perches resserrées au niveau des murs, donc en plus grand nombre et d'une section supérieure à une yourte estivale ou souvent déplacée. Le volume de l'ossature démontée sera donc supérieure mais la résistance de la yourte est ainsi adaptée à l'utilisation permanente. Quelque soit la région d'implantation en France, le risque de neige, même très exceptionnel, existe et il faut le prendre en compte afin de préserver la yourte et le confort de ses occupants sauf si celle-ci est démontée pendant la période hivernale.

Nous nous sommes spécialisés au fil du temps dans la fabrication de yourtes dites "contemporaines" destinées principalement à un usage d'habitat permanent adapté à nos exigences de confort occidentales.

Remonter

  • La taille :

    • Le diamètre (de 3 à 11 m) ou la surface par exemple 7 m de diamètre pour 40 m², 8 m pour 50 m², 9 m pour 65 m², 10 m pour 80 m², 10,70 m pour 90 m².

    • La hauteur des murs : nous fabriquons souvent des murs hauts de 2 m 50 voir 2m60. Initialement pour dégager du volume en hauteur pour une mezzanine, cette hauteur permet aussi d'avoir un retour en toile du toit sur les murs plus grands et c'est ce dernier qui assure le maintien de la toile de toit. La hauteur des murs est donc modulable mais nous avons une préférence pour les murs hauts afin d'améliorer la tenue de la toile de toit.

    • L'inclinaison du toit : 22 ° en général sur les yourtes traditionnelles mongoles, nous avons augmenté cette pente à 30 °, pour faciliter l'écoulement de l'eau mais aussi pour libérer de l'espace en hauteur pour une mezzanine ou pour une implantation dans une région où la neige est fréquente et abondante.

Remonter
  • Les toiles : nous utilisons une toile acrylique, de fabrication française, teint dans la masse, d'un grammage de 300 gr/m², avec une forte résistance à la déchirure, traitée imperméable, imputrescible, anti-tâche et présentant une excellente résistance aux U.V. Cette toile est garantie 5 ou 10 ans (deux qualités) en usage extérieure permanent. Sa durée de vie est de l'ordre d'une quinzaine d'années en ce qui concerne la toile extérieure. Différents coloris sont disponibles. Cette toile présente un meilleur bilan écologique qu'une toile coton. D'une part, la fabrication du coton est problématique pour l'environnement telle qu'elle Yourte contemporaine, toile et isolationest menée actuellement (pesticides, insecticides, coton OGM, besoins en eau, etc...). D'autre part, le coton étant naturellement fragile, les produits traitants (imperabilisant, fongicide, ignifugeant, etc...) sont généralement des produits très agressifs pour l'environnement mais aussi pour l'homme. La toile acrylique que nous utilisons bénéficie du Label Oëko Tex Standard 100 garantissant l'innocuité pour l'homme de la toile et des traitements. Les produits traitant la toile acrylique sont à base d'eau, la fibre est beaucoup plus résistante de part sa fabrication. Plus d'infos sur les toiles ici et là.

Remonter
  • L'isolation, deux matériaux différents :


    • La « laine de laine » a nettement notre préférence : elle se présente en rouleaux de laine aiguillettée d'une longueur de 10 m. Elle est disponible en plusieurs épaisseurs, 40, 80, 100 et 120 mm, en deux couches si nécessaire. C'est un excellent isolant mais volumineux et un peu moins aisé à mettre en place. Adapté aux yourtes d'habitation ayant peu vocation à se déplacer. Largeur 1,85 m à 2,40 m. Associé à des toiles perspirantes (qui laisse passer la vapeur d'eau), c'est alors un parfait régulateur hygrométrique de la yourte, il régule naturellement l'humidité ambiante et garantit ainsi une ambiance saine sans avoir besoin d'artifices mécaniques comme une VMC. Epaisseurs plus importantes en combinant plusieurs couches : 14 cm par exemple avec 10 cm + 4 cm, mais jusqu'à 24 cm sur des yourtes conformes à la RT2012. Plus d'infos ici.


    • Le feutre de laine de moutons : d'une épaisseur de ~10-15 mm, pour un poids de 1000 g/m². Ce matériau est un isolant moyen puisque que d'une épaisseur assez faible, mais il est peu volumineux et adapté aux yourtes ayant vocation à se déplacer fréquemment.
Remonter
  • Les cadres supplémentaires : portes, fenêtres, panneaux bois en plus de la porte principale. L'évacuation des fumées est faite par un tuyau traversant une extension d'un des cadres de la yourte. Les fenêtres sont-elles ouvrantes ou non ? Chaque porte ou fenêtre est fabriquée sur-mesure avec soin et le dessin peut être adaptée à vos souhaits, en fonction de l'outillage dont nous disposons.

De multiples combinaisons sont possibles, par exemple : 

    • Un cadre double avec une porte ouvrante et deux fenêtres, celle du haut ouvrante ou non. Exemple
    • Un cadre simple avec deux vitres superposées fixes. Exemple
    • Idem avec la fenêtre du haut ouvrante. Exemple
    • Un cadre double avec quatre fenêtres superposées, les deux du haut ouvrantes. Exemple
    • Un cadre double avec une rallonge panneautée pour l'évacuation des fumées du poêle et un ouvrant (ici  une porte mais cela pourrait être une vitre en bas et une fenêtre en haut). Exemple.
    • etc...

Ces cadres sont soit accolés, par exemple pour réaliser une façade vitrée au sud ou soit séparés mais dans ce cas, il convient de respecter une distance minimum entre deux cadres de l'ordre de 3 mètres afin que la section de mur soit suffisamment grande pour être souple et arrondie à la forme de la yourte.

Façade sud de trois cadres

Chaque cadre est réalisé avec des techniques particulières garantissant une résistance durable nettement accrue aux efforts de torsion auxquels ils sont soumis. En effet, les cadres sont fixés sur le plancher, poussés en haut par les perches, tirés par les cordes et les murs et secoués comme toute la structure en cas de très grands vents. Ces techniques permettent d'obtenir une très bonne tenue dans le temps mais sont gourmandes en heures de travail. Chaque cadre coûte entre 1.800 € et 3.500 € en fonction de sa complexité. Il nous demande parfois bien plus d'une centaine d'heures de travail et leur nombre est déterminant dans le prix de la yourte. Deux cadres adjacents représentent moins de travail au niveau de la couture que deux cadres séparés par une section de mur. Un ouvrant enlève de 30 à  40 % de luminosité en comparaison à une fenêtre fixe placée au même endroit.

Pour quoi souhaite-on mettre des cadres ?

Pour la lumière : c'est une bonne raison ! L'éclairage vient sur l'année en particulier du quart sud-est sud-ouest de la yourte cf ici pour plus de détails. En été, c'est plus la moitié sud mais en début et fin de journée l'éclairage est moins important. La lumière directe ne rentrera jamais ou presque jamais par une surface vitrée placée sur la moitié nord, un peu de lumière diffuse. Pour l'éclairage naturel, il faut prendre en compte également le dôme transparent zénithal qui amène une lumière certes essentiellement indirecte mais qui tombe du sommet de la yourte et est donc distribuée facilement dans tout son volume. Le puits de lumière fait jusqu'à 1,40 m de diamètre, soit environ 1,5 m2, sur les grandes yourtes (à partir de 50 m2 au sol soit 8 m de diamètre). Un article de la revue La Maison Ecologique sur l'éclairage naturel mentionne qu'une surface vitrée en toiture amène 4 fois plus de luminosité à l'intérieur que la même surface sur un mur vertical. Ce dôme éclaire donc l'intérieur autant que 6 m2 de vitrages sur les murs. Une façade constituée de 2 ou 3 cadres vers le sud amène déjà beaucoup de lumière sur une grande yourte avec un dôme transparent. Pour faire entrer la lumière sous la mezzanine, il est imaginable de récupérer la lumière du dôme zénithal ou des cadres au sud de différentes façons : en remplaçant par endroits le plancher de la mezzanine par des surfaces translucides sur lesquelles nous pourrons marcher (en polycarbonate, le verre est hors de prix dans ces conditions), en plaçant des portes vitrées, en plaçant des fenêtres sur les cloisons de la mezzanine orientées vers les baies au sud.

Pour avoir plusieurs accès à la yourte : il est intéressant pour diverses raisons d'avoir deux entrées à la yourte à des endroits différents. Si l'accès au terrain n'est pas situé vers le sud, une deuxième entrée peut être intéressante.

Pour aérer une chambre ou une salle d'eau : la problématique est ici extrêmement différente d'une maison plus classique. Dans une maison moderne, on cherche généralement à reconstituer une enceinte très étanche à l'air. Les murs ne "respirent" pas ou peu (c'est à dire qu'ils ne laissent pas passer la vapeur d'eau, on parle plus justement de perspiration). D'où des problèmes de renouvellement de l'air, d'humidité, et par conséquent de mauvaises odeurs qui sont des conséquences directes des problèmes d'humidité. Je me suis rendu compte que dans une yourte, il est capital de bien gérer cet aspect pour avoir une ambiance saine et durable dans la yourte. Les parois sont constituées de l'ensemble suivant : toile intérieure, isolant en laines de moutons, toile extérieure. Les toiles sont très perspirantes, elles ont une très bonne capacité à laisser passer l'eau sous forme de vapeur mais pas sous forme liquide. La laine joue le rôle d'isolant et de régulateur hygrométrique. Elle a la capacité de se gorger de vapeur d'eau jusqu'au tiers de son poids avant de paraître humide et de commencer à voir ses capacités d'isolation se dégrader. C'est donc un énorme tampon de stockage de la vapeur d'eau qui entoure la yourte. En cas de dégagement de vapeur d'eau (un adulte en dégage environ 500 g par jour, douche et toilettes à eau en dégagent comme la cuisine), celle-ci transite à travers la toile intérieure, se stocke dans l'isolant pour soit finir d'être évacuer vers l'extérieur soit revenir à l'intérieur si celui-ci est plus sec. C'est une régulation hygrométrique idéale et naturelle qui garantit une ambiance saine et qui participe pour beaucoup au bien-être que l'on ressent dans une yourte ainsi conçue. Il n'est donc pas nécessaire dans une telle yourte d'aérer une chambre ou une salle d'eau pour en évacuer les mauvaises odeurs. Ce point est cependant assez différent sur les yourtes conformes à la norme RT2012 où l'étanchéité à l'air entraîne une diminution de la perspirance. L'utilisation de membranes techniques étanches à l'air mais le plus perspirant possible permet d'avoir une étanchéité conforme tout en gardant la régulation de l'hygrométrie assurée par la laine de moutons. Le renouvellement de l'air dans une yourte impose une ouverture combinée et régulière du dôme zénithal et d'un ouvrant en bas.

Pour profiter du point de vue sur l'extérieur : c'est ici personnel, à l'appréciation de chacun et à adapter au terrain. Juste une question à se poser : dans une chambre que je vais utiliser surtout la nuit, est-il utile de mettre une fenêtre ? Chacun y apporte la réponse qu'il souhaite.

Façade sud de la yourte du Champ des Colibris


Remonter
  • Yourte et bioclimatisme : afin de profiter du climat local, de l'ensoleillement naturel du terrain et de la lumière du jour, je vous conseille de respecter quelques règles :
    • Orienter votre yourte le plus possible au sud en plaçant plein sud un ou plusieurs cadres, en fonction de la taille de la yourte, pour amener à l'intérieur la lumière naturelle mais aussi un peu de chaleur en hiver. cf Orientation de la yourte.
    • Eviter au plus les cadres placés sur la moitié nord de la yourte. Ces cadres, malgré la qualité du vitrage, sont des sources de froid pour l'hiver. A prendre particulièrement en compte dans les régions les plus froides.
    • Prévoir un aménagement du terrain où vous placez des arbres à feuillage caduque, pourquoi pas des fruitiers locaux, au sud, devant la yourte, à quelques mètres de distance. Leur feuillage permettra de limiter l'entrée de chaleur en été par les baies au sud, mais en hiver, le feuillage tombé laissera passer le soleil plus rasant. L'aménagement paysager du terrain est de plus une donnée importante dans le cadre du dépôt du permis de construire. Attention, les arbres trop proches de la yourte sont à éviter !
    • L'aménagement de la mezzanine doit privilégier les espaces de nuit sous celles-ci (chambres, salle d'eaux) et les espaces de jour à l'extérieur (devant ou au-dessus afin de profiter de la lumière naturelle au mieux (cuisine, salon, salle à manger, bureau, etc...).
    • Adapter l'isolation au climat local.
    • Dans les régions chaudes en particulier, placer de préférence un puits provençal pour rafraîchir la yourte en été.
Remonter
  • Dôme en altuglass transparent offrant un éclairage zénithal important. Le dôme est pourvu d'un système d'ouverture manuel à l'aide d'une canne amovible et d'un vérin télescopique pour une bonne aération naturelle au point haut de la yourte. L'ouverture se manoeuvre aisément de la mezzanine.

Remonter
  • Plancher fourni ou non : celui-ci est quasiment indispensable pour une yourte d'habitation afin d'améliorer l'isolation de celle-ci et de l'isoler du sol et de l'humidité. La toile extérieure est alors prévue pour être rabattue dessous évitant ainsi de manière durable les problèmes d'étanchéité à l'eau et à l'air à ce niveau là. Le plan du plancher peut être fourni si vous souhaitez le fabriquer. Dans la mesure du possible, nous nous fournissons en bois dans les scieries autour du lieu du chantier ou à défaut chez un marchand local de matériaux. Le sandwich du plancher est constitué par des panneaux de bois compressé à lamelles orientées (type OSB3). Ces panneaux constituent un compromis acceptable au nivPlancher isolé d'une yourte contemporaineeau écologique (non écologique mais classé E1, donc peu de colle et non émettrice de formaldéhyde, disponible partout à moindre coût que l'équivalent écologique). Attention à certains panneaux écologiques dans ce domaine : pour un usage porteur (pour marcher dessus lorsqu'il est posé entre des solives), il n'existe pas encore de panneaux fabriqués sans colle. La différence entre l'OSB classique et des panneaux reconnus plus écologiques est donc ici uniquement une question de pourcentage de colle. Le seul panneau qui apporte un mieux disant écologique est ici le panneau Livingoard mais le prix est de 50 à 70 % plus cher que de l'OSB classique pour une différence en teneur de colle qui est vraiment minime. Les panneaux PXD plancher sont une pure invention marketing : il s'agit d'OSB tout à fait classique vendu 40 à 50 % plus cher par un réseau de distributeurs de matériaux écologiques qui profite ici de son image pour augmenter ses marges sur des matériaux conventionnels. Pour l'isolation, deux solutions écologiques : la laine de moutons, plus onéreuse mais plus facile à déplacer si vous souhaitez plus tard déplacer la yourte ; la ouate de cellulose à épandage manuel, matériau écologique issu du recyclage du papier, trés bon marché et bon isolant. Mes choix se portent généralement ici sur l'OSB et la ouate de cellulose mais il est possible d'opter pour des panneaux Livingboard et de la laine de moutons.

Remonter
  • Mezzanine : fournie ou non, le plan peut également être fourni si vous souhaitez la fabriquer. Elle est fixée au plancher mais indépendante de l'ossature de la yourte.

Remonter
  • Lieu de livraison.

  • Main d'oeuvre pour le montage : livraison et premier montage sont compris dans le prix. Ce montage nécessite plusieurs personnes (de 2 à 6 en fonction de la yourte). Nous pouvons fournir, en plus de moi-même, les bras nécessaires, mais il faut alors prévoir le surcoût lié à leurs salaires et autres frais. Généralement, ces personnes sont trouvées dans l'entourage de mes clients. Mon hébergement sur place pour la durée du chantier est à votre charge ou à prévoir en sus.

  • Si vous souhaitez essayer une de nos yourtes, adresser vous à Sandrine qui loue une des yourtes de notre fabrication dans la châtaigneraie cantalienne.
Si vous souhaitez une étude personnalisée, essayez au préalable de définir les caractéristiques de la yourte que vous souhaitez. Nous pouvons vous conseiller sur certains points et vous donner de plus amples informations. Voir rubrique contact.





Contact Liens - Mentions légales SARL Eco-Habiter Léger 2014